Lecture

Lecture – L’hôtel des coeurs en miettes de Déborah Moggach.

Depuis le début de l’année, j’essaie de m’astreindre à un rythme régulier dans mes lectures et mon objectif était de lire au moins deux romans par mois.

Depuis Janvier, il y a eu des mois plus fastes que d’autre mais le cap des deux titres par mois a toujours été atteint. Je choisis mes lectures au hasard des rayonnages de la librairie de ma ville, de mes balades virtuelles sur Amazon ou encore aux tentations des réseaux sociaux (en particulier Instagram). Je choisis souvent au feeling, aux titres parfois alambiqués de certaines oeuvres. Je lis pour m’évader principalement, j’ai (dans ma jeunesse) lu de grands classique pour mes études, j’ai également eu ma période « chick lit » avec laquelle j’adhère de moins en moins, aujourd’hui je lis de la littérature contemporaine sans m’interdire les incontournables Marc Lévy ou Guillaume Musso qui feront hurler les puristes.

Bref, aujourd’hui, je suis là pour te parler d’une de mes dernières lectures. Je suis tombée par hasard sur L’hôtel des coeurs en miettes dans ma librairie et outre le titre qui a attiré ma pupille, quand j’ai lu sur la couverture qu’il s’agissait de l’auteure de Indian Palace, je n’ai pas résisté plus longtemps!

hotel-des-coeurs-en-miettes-le-blog-de-karen

Quatrième de couverture:

Acteur désormais à la retraite, Russell décide de quitter sa trop trépidante vie londonienne. Il vient en effet d’hériter d’un vieux bed & breakfast perdu en plein milieu de la campagne, un petit hôtel qui a connu des jours meilleurs et où tout est à refaire. Et Russell réalise vite qu’il doit absolument remplir les chambres, et vite ! Arrive alors une galerie de personnages hétéroclites : Harold, dont la femme s’est enfuie avec une femme plus jeune ; Amy, qui vient d’être abandonnée et Andy, le facteur hypocondriaque… Sous le regard affectueux de Russell, tout ce petit monde un peu dépassé par la vie apprend à vivre ensemble, à pleurer, à rire et à aimer. Et c’est peut-être l’occasion pour ces coeurs en miettes de prendre un nouveau départ…

Sans surprise, j’ai beaucoup aimé cette lecture. Un petit bémol pour la mise en place des personnes que composent la famille de Rusell, trop d’enfants, de beaux-enfants et d’ex femmes qui auraient peut-être mérité d’être plus approfondis.

Pour le reste, une histoire comme je les aime. Une histoire de rencontre, d’amour et de désamour mais toujours avec cette pointe d’espoir sur le lendemain. Une envie d’embrasser cette famille composée de personnages fragiles, cabossés et pourtant si sûres de leurs choix de vie.

7 commentaires sur “Lecture – L’hôtel des coeurs en miettes de Déborah Moggach.

  1. Coucoooouuuuu ! C’est chouette de te retrouver ici ou ailleurs 🙂 Des bisous !
    Concernant les livres, je ne trouve plus le temps d’en lire alors que j’adooooore ça. Mais paraît que les journées ne font que 24h et qu’il faut faire des choix 😉
    Des bisous !

    J'aime

    1. Pas toujours facile de tout mener de front, et je reste parfois plusieurs semaines sur le même livre ne lisant que quelques lignes avant de m’endormir mais je m’obstine…Le temps reviendra dans quelques années, pour le moment tu as d’autres priorités 😉

      J'aime

  2. Coucou ! Je me laisserais bien tenter par ce roman… J’ai envie de lectures légères en ce moment. Agatha Raisin (La quiche fatale) me fait également de l’oeil. Je me souviens que vous en aviez fait une critique positive. Ravie de découvrir votre nouveau blog ! Bises. Esther

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s