Lecture

Lecture – Le vieux qui déjeunait seul de Léa Wiazemsky.

J’ai promis que je ne ferais plus de « bilan » de mes dernières lectures (trop indigeste), j’essaie de rester appliquée et de te faire de court retour sur mes lectures au fur et à mesure.

Aujourd’hui, c’est un mini coup de coeur que je te fais découvrir. Ce roman, je l’ai croisé des dizaines de fois dans les rayonnages du Furet du Nord (on a les fiertés que l’on peut dans nos régions!), j’ai toujours hésité et renoncé. Jusqu’à la dernière fois, où malgré une couverture très moche rose girly en format poche, j’ai cédé et l’ai ajouté à mon petit panier. Et je n’ai pas regretté!

levieuxquidejeunaitseul-leblogdekaren

Clara, une jeune serveuse de 27 ans, se prend d’affection pour un vieux monsieur qui l’intrigue mais dont elle ne sait rien sinon que, chaque lundi, il déjeune invariablement à la même table et commande invariablement les mêmes plats, des poireaux vinaigrette et un bœuf carotte.
Elle est loin de se douter qu’elle-même a piqué la curiosité de ce vieil homme éprouvé, dans son cœur et dans sa chair, par la vie. Derrière la gentillesse et l’éternelle bonne humeur de la jeune femme, il a décelé une faille, une blessure secrète. Et pour cause. Rongée par le poids de la culpabilité d’actes dont elle n’est pourtant pas responsable, Clara s’interdit d’être heureuse. Tout pourrait changer au contact de Clément, ce grand-père qu’elle se choisit.
Avec Clara, il va retrouver la joie de vivre et l’allégresse de ses 20 ans.
Avec Clément, elle va apprendre à (se) pardonner et à aimer.

Difficile de te parler de ce roman sans dévoiler les secrets que portent Clara et Clément, et même si je ne me doutais pas une seule seconde de ce dont il pouvait s’agir, forcément cela m’a interpellé.

C’est un minuscule roman de moins de deux cent pages que l’on aimerait voir durer une vie, ça se lit en un clin d’oeil et pourtant, je sais déjà que c’est une histoire qui restera dans un recoin de ma mémoire. L’écriture est fluide et les deux personnages principaux tellement attachants! Que j’aurais aimé rencontré un Clément moi aussi…

Sur les dernières pages, j’en ai même versé une larme et pourtant je ne suis pas du genre à me laisser attendrir si facilement en littérature. Une perle!

2 commentaires sur “Lecture – Le vieux qui déjeunait seul de Léa Wiazemsky.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s