Non classé

Singapore’s calling, Baby! (1)

Ce manque flagrant d’originalité dans le titre est juste honteux, n’ayons pas peur des mots. Me revoilà avec mes billets souvenirs rapatriés de l’ancien blog, bon ça tombe plutôt bien parce qu’avec l’achat de la maison, la destination des vacances pour cette année n’a pas été difficile à trouver: Valenciennes Beach! Oui, je sais ça fait rêver.

J’ai eu la chance de visiter pas mal de pays lorsque j’étais mariée à mon anglo-maltais. Singapour fut un vrai coup de coeur. Une révélation même puisque je n’avais jamais étais conquise par un pays d’Asie avant de le découvrir. En attendant de partager avec toi, mes adresses de ce pays/état, un petit brin d’histoire pour commencer…

Singapour est une des 64 îles qui regroupent la République de Singapour et elle est bien entendu sa capitale comme son nom l’indique. En fait, Singapour est minuscule puisqu’elle ne fait que 25 kilomètres d’Est en Ouest et à peine plus de 20 du Nord au Sud pour un peu plus de 5 millions d’habitants quand même!

La population se répartie à peu près de la sorte:
– 80% de chinois
– 10% de malais
– 8% d’indiens
– Le reste, infiniment peu, à peine 2% vient du reste du monde avec une nette majorité d’occidentaux.

La langue officielle du pays est le chinois mandarin même si, de par son histoire, toute la population parle l’anglais couramment.

Pour l’histoire de la Cité-Etat, on va faire court parce que si j’apprécie vraiment l’Histoire, celle de l’Asie est quand même celle que je trouve le plus ennuyeuse.
Le 1er nom de l’île était TEMASEK (ville de la mer) sans doute donné par les javanais, mais prend le nom de Singapura (ville du lion) en 1377 quand un prince indonésien alors en exil dira s’être fait attaquer par des lions. Il n’y a jamais eu de lions dans cette région et le malheureux prince les aura sans doute confondu avec les tigres blancs bien plus présents.
Ensuite l’île passera entre les mains des néerlandais qui la délaisseront pour se focaliser sur Malacca en Malaisie, puis la France envahira le Pays-bas ce qui laissera l’opportunité au britannique Sir Thomas Stamford Raffles de faire du port de Singapour un véritable concurrent de Malacca.
Singapour restera sous colonisation britannique jusqu’à l’invasion du Japon en 1942 et qui sera accompagnée d’actes de violence inouïe sur la population locale durant 3 ans. Les britanniques arriveront à reprendre le contrôle mais devront partager le pouvoir avec les autorités locales.
L’Indépendance de Singapour est proclamée le 9 aout 1965.

Les singapouriens vivent essentiellement pour le travail afin d’obtenir un statut social et pour résumer à l’extrême leur mode de vie, on pourrait l’abréger par les fameux « 5C »: Cash, Car, Credit Card, Club et Condominium (résidence haut de gamme).

Si au bureau, les singapouriens parlent le plus souvent en anglais, ils continuent de vivre dans leur communauté. La famille étant sacré comme dans la plupart des pays d’Asie.
Même si j’adore Singapour, elle n’en reste pas moins l’un des états les plus répréhensifs au monde (les coups de canne sont toujours appliqués!), on ne plaisante pas avec la discipline dans ce pays!
Ne t’amuses pas à tenter de rentrer dans la pays avec de la drogue, car la peine de mort par pendaison t’attends au tournant!
On ne jette pas de papier dans la rue, on ne crache pas par terre et on ne mâche pas de chewing-gum, tous ces « délits » sont passibles d’une amende de 500$ singapouriens. Pour le chewing-gum, l’usage est toléré mais la vente y est interdite (cherche l’erreur), tu ne trouveras pas un endroit où en acheter!
Les grèves sont interdites et la censure règne, ainsi aucun journal malaisien n’y est vendu.
Les antennes paraboliques sont proscrites aux particuliers, internet est sous contrôle constant et bien entendu la pornographie est également interdite sous toutes ces formes.
Ce qui est surprenant c’est que l’homosexualité féminine semble tolérée dans les textes de loi alors que pour les hommes non. La prostitution est très réglementée et ne s’applique qu’à certain quartier de la ville. Le comportement vis à vis des femmes doit être IRREPROCHABLE, tu peux te faire arrêter et jeter en prison sur simple dénonciation verbale.
Depuis quelques années, un casino accueille les touristes mais les singapouriens doivent s’acquitter d’un droit d’entrée de 50€ visant essentiellement à les décourager (ça ne marche pas très bien).
La police semble ne pas être très présente sur le terrain, j’en avais discuté avec un chauffeur de taxi qui m’avait alors expliqué que 75% de l’effectif est en civil afin de se fondre dans la masse et de pouvoir intervenir plus rapidement. Pas étonnant dans ces conditons que le pays soit un des plus sûres de la planète.
Entre 1991 et 2005, plus de 400 personnes ont été pendues par le gouvernement essentiellement pour du trafic de drogue, note quand même que le vol d’un téléphone portable est puni de 2 ans de prison, ca ferait réfléchir n’importe quel bandit non?

Il est habituel d’entendre dire qu’à « Singapour tout ce qui est amusant est interdit » et c’est souvent servi avec un énorme clin d’oeil!

Les transports en commun sont d’une efficacité redoutable et financièrement très bon marché. Si tu dois te rendre à Singapour, je te conseille d’opter pour un pass de la durée de ton séjour et note que beaucoup des sites à voir/visiter sont regroupés dans le Sud-Est de l’île. Et n’oublie pas qu’il est interdit de manger, boire ou de transporter des bidons d’essence (?) dans le métro!

Les conditions sanitaires sont elles aussi remarquables, tu peux même boire l’eau du robinet (assez rare à l’étranger) et aucun vaccin n’est obligatoire pour entrer dans le pays.
Au cas où tu aurais besoin d’un médecin sur place, il y a la clinique The Ming Clinic où quelques docteurs parlent très bien français et quand on est malade, ça peut aider 😉

Le climat est sensiblement toujours le même, 20/24° le matin et vise 30/35° en journée avec un taux d’humidité record pouvant aller de 75 à 90% (mes cheveux ont poussés un cri de soulagement quand nous avons retrouvé le plancher de nos chères et tendres vaches)!
Pour l’anecdote, Singapour est la pays d’Asie le plus frappé par la foudre, les orages sont monnaie courante et personne ne sourcille au moindre coup de tonnerre (enfin les autochtones parce que perso, j’ai flippé comme une malade).

Pour te donner une idée, le mois de novembre est en moyenne touché par la foudre 23 jours sur 30.
Enfin, pense à garder une petite laine parce que la plus minuscule échoppe met la climatisation à son maximum.

Je pense que les présentation sont faites et je reviens très vite pour te dire un peu ce qui vaut le détour sur place.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s