Cinéma

Cinéma – Dunkerque.

Je ne passe pas ma vie dans les archives de mon ancien blog à te faire remonter mes souvenirs de voyage datant d’une autre vie, loin de là. Je fais des trucs et des bidules mais pas intéressant au point d’en faire des billets pour alimenter ce blog. Pas d’avant/après décoration sur le blog, je le fais de temps en temps sur Snapchat, ça reste éphémère et c’est bien comme ça.

Enfin c’est bien comme ça, pour l’homme qui partage ma vie et n’est pas très chaud à l’idée de voir son « chez lui » (ben oui aussi, un peu…) sur la toile. Du coup, j’essaye d’être un peu plus discrète (il n’a pas Snapchat)(et il ne lit pas mon blog non plus, le mécréant!) et partage un peu de mon chez moi (ben oui aussi, un peu, il est marrant le barbu!) sur ce réseau hautement social (laisse moi rire).

dunkerque-leblogdekaren

Bref! Dimanche dernier nous avons du faire face au dimanche le plus pourri de l’été où une douce pluie digne d’un début d’automne s’est invitée toute la journée. On en a donc profité pour se faufiler dans une salle obscure (comme la moitié de mon département, je pense).

Je n’avais absolument aucun doute sur les qualités cinématographique de Christopher Nolan (je suis fan de se trilogie Batman), en allant voir Dunkerque. J’étais curieuse de voir ce que ça allait donner dans un registre plus historique. Et puis enfin, je l’avoue ici, j’étais impatiente de savoir à quelle sauce cet anglo-américain allait nous dévorer, nous autres petits français!

Le film retrace une partie de l’opération Dynamo durant la seconde Guerre Mondiale, passage de notre histoire trop souvent oublié dans les manuels scolaires ou les reportages télévisuels.

Pour faire court, en mai 1940, les troupes alliées se prennent une déculottée par les allemands et se retrouvent bloquées entre les soldats d’un psychopathe et la Mer du Nord sur l’immense plage de Dunkerque (et si tu ne connais pas, tu ne peux pas comprendre l’énormité du bordel… limite, il te faut un vélo pour atteindre l’eau!).

400 000 soldats attendent donc la flotte anglaise pour rentrer au bercail sous les tirs ennemis (la grosse ambiance). Churchill espérait voir rentrer 30 000 soldats sur les côtes anglaises et ce sont finalement presque 300 000 âmes qui furent sauvées.  Evidement grâce à la marine anglaise, aux pécheurs qui ont bravés cette mer pour venir récupérer leurs gamins mais aussi grâce au courage de l’armée française.

Ce courage qui n’est absolument pas évoqué dans le film, pas UNE SEULE SECONDE!

Mr Nolan a juste oublié de mentionner que 40 000 français se sont battus courageusement contre presque 160 000 soldats allemands pour permettre aux petits britishs de rentrer chez eux. Dommage!

On va encore passer pour les petits miséreux qui n’avaient ni courage, ni la force de se battre auprès de la population américaine. Alors je suis d’accord et on ne va pas refaire l’histoire, heureusement que les alliés sont revenus sinon je ne suis pas certaine que je m’exprimerais dans notre langue mais quand même, les soldats français dans cette bataille ils ont été d’un courage et d’une loyauté exemplaire envers nos voisins anglo-saxons et ça méritait au moins d’être écrit ici.

dunkerque2-leblogdekaren

Et puis, c’est quand même vachement bien de voir le nom d’un de nos patelins en lettre de lumière sur Times Square non? Et quand on pense que la moitié des américains ne sont pas fichus de localiser la France sur une carte, t’imagines Dunkirk?

8 commentaires sur “Cinéma – Dunkerque.

  1. Moi je suis ressortie de là bouleversée et mes filles aussi. J’avoue avoir été au cinema pour le film et pas un documentaire historique. Et ça m’a vraiment beaucoup plus.
    Après je comprends les historiens et les amateurs d’histoire . Je n’ai pas fait attention à l’histoire parce que je n’y allais pas pour ça. Mais je n’ai pas resenti que les français n’avaient pas fait leut taff.
    J’ai vu un très beau moment de courage pour chacun de ses soldats qui a du avoir la peur vissée au ventre à chaque seconde.
    Les filles (14 ans et vu en vo) ont toutes les deux dit « on achete le dvd et on le montre en histoire à la rentrée  » je suppose qu’elles ne le font pas pour les 4 mn de jeu d’Harry Style.
    La mienne est même retournée le voir lundi avec son père. Pour mieux revoir chaque moment a t’elle dit
    Alors rien que pour ça j’aurais tendance à dire merci M. Nolan. C’est un tout petit avis de ma petite cour.

    J'aime

    1. Comme je l’ai dit, je n’ai rien à redire sur le divertissement ni même sur la réalisation, je souhaitais juste resituer le bidule et ne pas oublier que nous aussi, nous avons été braves et courageux 😉

      J'aime

    1. Mais si y’a Harry 😁 tu crois que mes ados ont été voir un film sur la 2nd GM pout prendre de l’avance sur leur programme de 3e ? Que nenni mon amie. Que nenni. C’était pour Harry. 😛

      J'aime

      1. Les filles, j’avoue qu’il a fallut que je « googlise » ce Harry dont vous parliez, je dois être trop vieille pour être titiller par ce genre d’energumène XD

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s