Voyage

Dubaï’s calling, Baby! (1)

Dubaï ne peut pas laisser indifférent. Un pays aux contrastes vertigineux, aux paysages diversifiés où l’on peut aisément passer des deserts rocheux aux plages de sables fins et même si Dubaï ne fait parler de lui que depuis une petite vingtaine d’années, son histoire est beaucoup plus ancienne.
dubai_carte
Des fouilles archéologiques laissent penser que des peuples vivaient sur cette terre il y a plus de 7500 ans mais les origines de l’Emirat remontent à 1830.
Shindagha, n’était qu’un petit village de pêcheurs à l’embouchure de Dubaï Creek (qui sépare Bur Dubaï et Deira) mais il était déjà peuplé par la tribu des Bani Yas, dirigée par la famille Maktoum (qui gouverne toujours l’Emirat à l’heure actuelle). A l’époque l’Emirat vit de la pêche et de la culture des huitres perlières, c’est d’ailleurs cette activité qui va transformer Dubaï en plate forme commerciale!
A la fin du siècle dernier, le port devient le plus important de tout le Golfe et la ville possède les plus beaux souks de la région, pendant presque 50 ans la région prospère jusqu’à ce que la perle de culture japonnaise fasse chuter la naturelle. Cela n’altère en rien la prospérité puisque Dubaï est devenu incontournable dans le commerce de l’or et c’est grâce au précieux métal que l’Emirat traverse cette crise d’entre les 2 grandes guerres.
Dans les années 60, la découverte des réserves pétrolières vient asseoir un peu plus cette prospérité et c’est en 1971 quand les anglais quittent la région que les gouverneurs d’Abu Dhabi et de Dubai décident de fonder les Emirats Arabes Unis (E.A.U.).
Dubaï possède un statut de port franc et grâce auquel il a prit la première place financière du Moyen-Orient.
J’étais sur place depuis moins de 48 heures que tous mes préjugés ont volés en éclat. . Ici, le modernisme copine avec le respect des traditions, les Dubaïotes ont un sens de l’hospitalité tout simplement hors du commun. La tolérance est le mot qui me revient sans cesse à l’esprit!
La culture de l’Emirat a ses racines enfouies dans les traditions de l’Islam, après avoir discuté avec une Dubaïote, il semblerait que les femmes aient le même accès à l’éducation, elles conduisent et travaillent bien souvent. Je me suis promenée seule dans la marina et je ne me suis jamais sentie en insécurité (et pourtant, je suis grave une flipette quand je suis seule à l’étranger), ni même dans les transports en commun (fort bien pensé d’ailleurs).
Bien entendu quand je quitte la piscine de la résidence, j’enfile un pantalon en lin plutôt qu’un short et je ne porte que des tee-shirts qui recouvre mes épaules, je ne suis pas là pour choquer mais pour visiter un pays tout en respectant ses habitants.
Sinon, je me suis essayée au golf mais très honnêtement, je ne me suis jamais autant fais chier ennuyé de toute ma vie et j’ai fini mon après-midi à observer les vrais golfeurs en me demandant ce qu’ils pouvaient y trouver comme plaisir… Enfin bref!
Voyage effectué en décembre 2012.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s