Voyage

Milan’s calling, Baby! (1)

Clairement, il est impossible de voir Milan en une journée mais on peut essayer de compulser un maximum de choses à voir en un minimum de temps et j’ai décidé de relever le challenge… Andiamo!

Si il y a une chose que je regrette de ne pas avoir vu à Milan, c’est le célèbre tableau La Cène de Leonardo de Vinci dans le couvent dominicain Santa Maria delle Grazie.

Du coup, je commence par là car si un jour tu projettes d’aller à Milan, saches qu’il te faut réserver au moins un bon mois à l’avance ta visite sur ce site. Ce tableau est d’une extrême fragilité dû aux techniques qu’avaient employé l’artiste à l’époque et il a fallut plus de 20 ans aux plus grands spécialistes pour remettre cette peinture en état. La visite se fait par groupe de 25 personnes maximum et ne dure que 15 minutes afin de préserver les conditions « athmosphériques » autour de la toile, les plus saines possible.

Impossible d’aller à Milan sans passer par le Castello Sforzesco (le chateau des Sforza) qui est en fait l’ancienne forteresse militaire sous les Visconti, détruite à la fin du règne de la famille. Et ce sont sur ses ruines que Francesco Sforza devenu le nouveau duc de Milan décida d’y construire un château qui deviendra la Résidence des Ducs.
Milan est riche en histoire et la pauvre, en a vu de toutes les couleurs! Elle aurait été construite par les Celtes (mais des Gaulois se disputent le mérite), puis au fil des siècles elle est passée entre les mains de l’Autriche, de l’Espagne et elle a même connu l’occupation Napoléonienne. De quoi y perdre son latin non?

Du château, il est facile de rejoindre le Duomo en empruntant la Via Dante puis la Via Mercanti qui sont deux grandes artères commerçantes (tu noteras sur la droite, un très joli marché couvert).

Et puis, au bout de cette rue se dresse El Duomo. J’ai passé de nombreux moments sur ces deux jours à l’observer sous toutes ses lumières, complètement fascinée. La Cathédrale de la Nativité de la Sainte Vierge de Milan est la 3ème plus grande église du monde après Saint Pierre de Rome et la Cathédrale de Séville, construite en 1386 sous l’impulsion de Jean Galeas Visconti, sa construction aura duré 500 ans et depuis, elle n’en finit jamais avec ses restaurations!

Milan-elduomo-leblogdekaren
Si tu es tenté par la visite, n’oublie pas qu’on ne te laissera pas rentrer en short et débardeur, il faut avoir les épaules couvertes, les italiens ne rigolent pas sur le sujet.

De petites anecdotes sur le bâtiment?
– Pendant la Seconde Guerre Mondiale, la Madonina de Milan a été recouverte de chiffons afin que sa surface dorée n’attire pas l’oeil des bombardements alliés et préserve au maximum l’édifice.
– « Longh comm la fabricca del Domm » est une expression en milanaise pour définir quelque chose d’interminable.
– Une loi voit le jour dans les années 30 qui n’autorise aucun bâtiment à dépasser la Madonina pour perpétuer la tradition qui remonte au temps des Visconti où l’un d’entre eux avait évoqué la colère de Dieu à qui tenterait de le surpasser. Depuis la Tour Pirelli qui abritait jusque récemment l’administration de la Région Lombarde mesurait 127 mètres mais pour conjurer le sort, on a placé à son sommet une réplique de la Madonina (depuis la copie a déménagé en même temps que la Région Lombarde sur un immeuble encore plus haut).

– La visite de la cathédrale est gratuite mais il te faudra débourser un « permis pour photo » de 2€ pour l’immortaliser. La visite du toit est possible soit à pied (250 marches), soit par ascenseur et, j’ai choisi les marches, mauvaise langue va!
– Napoléon 1er s’y fait sacrer roi d’Italie en 1805.

Puisque tu es sur la Piazza Del Duomo, impossible de ne pas être attiré pas la Galleria Vittorio Emanuele II. Une fois, à l’intérieur, le temps s’est arrêté, ferme les yeux et tente de faire abstraction du bruit des passants, rouvre les yeux: Voilà, c’est magique.

Il s’agit d’une galerie commerçante historique qui est également le passage (couvert) entre Le Dôme de Milan et la Scala. Elle abrite des magasins de luxe comme Vuitton, des restaurants (certain établis depuis l’ouverture en 1878) et surtout, reste la toute première boutique de maroquinerie Prada.
La première, depuis deux autres grandes boutiques sont venues prêter mains fortes à leur aïeule.

La Scala, pour ma part, ne mérite pas grand intérêt de l’extérieur du point de vue de son architecture. J’ai été déçue en la voyant, mais déçue… Je m’attendais à quelques chose de grandiose et non. J’aurais vendu John pour assister à une représentation, malheureusement (un peu comme d’habitude), j’ai manqué d’organisation et n’ai pu qu’admirer les sublimes milanaises entrer à l’intérieur peu avant le lever de rideau. Oui, parce que vois-tu si il y a UNE chose à retenir de Milan, c’est que la Milanaise est sublime d’élégance!

Je te conseille un petit détour par la Via Spadari pour aller jeter un coup d’oeil à l’épicerie fine Peck, notamment la cave à vin en sous-sol est impressionnante. Il y a un restaurant qui est parait-il un incontournable mais nous n’avons pas eu le temps de nous y attabler…

La fin d’après-midi approche et il est temps de se diriger vers Brera, le quartier idéal pour manger une glace ou prendre l’apéro. Ici, les artistes ont investit les lieux (on pousse la comparaison à Montmartre, personnellement c’est un brin exagéré, Montmartre ne se compare pas!) et partout de petites terrasses poussent à la paresse dans le calme des rues piétonnes.

Si tu séjournes dans la ville quelques jours, ne rate pas la Pinacoteca de Brera mais prévois bien une demi journée pour la visiter.

Enfin la douceur de la soirée s’annonce et à toi, la Dolce Vita à la milanaise pour ça, je te conseille le quartier de Navigli, branché et animé jusqu’au bout de la nuit, avec une multitude de restaurant le long du canal. Romantique, tu dis?

 

Voyage effectué en octobre 2013.

2 commentaires sur “Milan’s calling, Baby! (1)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s