Lecture

Lecture – L’amie prodigieuse d’Elena Ferrante.

J’ai eu d’énormes difficultés à rentrer dans cette saga non pas familiale mais presque « villageoise » (bien que l’histoire se déroule principalement dans un quartier populaire de Naples) sur plusieurs générations.

amieprodigieuse-elenaferrante-leblogdekaren

Une abondance de détails, surtout dans le tome 1 (Madame Ferrante doit être la fille spirituelle de Balzac!) qui rend le début de cette lecture vraiment laborieuse mais il faut bien présenter les nombreux personnages qui s’étofferont et prendront de l’importance au fil des pages.

Un manifeste sociale dans un Naples d’après guerre qui mêle une mafia encore discrète et une misère omniprésente et clairement exposée. La place des femmes au début des années 50 est tout simplement révoltante, où ces dernières n’ont pour seul avenir que la perspective d’un mariage « pas trop mauvais » avec un « gentil » garçon.

C’est à cette période que l’on fait connaissance avec Elena (la narratrice) et celle qui deviendra son amie sur les bancs de l’école primaire, Lila. Elena, Lena ou tantôt Lénù est une fillette réservée, peu sûre d’elle, spectatrice du monde qui l’entoure, polie et dotée d’une vive intelligence et puis, il y a Lila « le petit animal blessé », belle, intrépide, souvent irrespectueuse mais tellement brillante. Et c’est avec ce fil conducteur sur l’amitié naissante de ces deux écolières que l’on embarque dans cette saga napolitaine.

Le premier tome sert surtout de « base fondatrice » aux suivants, on quitte les deux amies en fin de primaire, pour les retrouver adolescentes et jeunes femmes dans le second opus où l’une choisit le mariage et l’autre les études pour tenter de fuir leurs conditions avant de découvrir leur vie (et choix) de femmes dans le dernier tome (qui s’avère finalement être l’avant dernier).

Si j’ai dû me faire aider par un support audio pour terminer le premier tome, j’ai dévoré les deux autres. Les souvenirs de Léna, suite à la disparition inexpliquée de Lila à la veille de son 66ème anniversaire (pas de spoil, c’est ainsi que débute la trilogie),sont écrits sans sentimentalisme mais semblent si réels que l’on oublie un peu trop vite qu’il ne s’agit pas d’une autobiographie. Le talent de l’écrivain pour nous décrire l’ambiguité et la complexité des relations humaines de ces deux femmes tout au long de leur vie, à travers une actualité politique et sociale sur la condition féminine toujours en mouvement dans les années 60/70, est remarquable.

Elena et Lila vont, de manière très différente, s’offrir l’une et l’autre la liberté qu’elles méritent au prix de toute la violence de l’époque. A la fin de dernier tome, j’avais presque envie de serrer Léna dans mes bras pour la féliciter du chemin parcouru, regrettant secrètement que cette femme n’ai jamais existé.

Depuis la fin de ma lecture, j’attends avec impatience la sortie du dernier tome, prévu en début d’année prochaine (mais déjà en précommande sur Amazon) pour enfin savoir ce qu’il est arrivé à Lila et surtout si Elena à fait le bon choix.

2 commentaires sur “Lecture – L’amie prodigieuse d’Elena Ferrante.

  1. Voilà. Je ne pourrais pas dire mieux! Pour ma part j’ai accroché assez vite (passé les 100 premières pages). J’ai désormais hâte que le dernier tome soit édité en français car ,c’est bête à dire, mais l’univers me manque.(A ce propos il paraît que Gang des Rêves de Luca Di Fulvio est très bien aussi) Je pense déjà les relire dans quelques années. C’est ma plus belle découverte de l’année pour le moment…. pour une fois que je ne suis pas déçue suite au succès d’un roman! (j’en attends souvent trop dans ce cas là).

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s