Lecture

Lecture – Le gang des rêves de Luca Di Fulvio.

C’est Cecilem22 (merci pour tous les bons conseils sur Instagram, en passant -p) qui m’avait conseillé ce titre pendant la lecture de L’amie prodigieuse d’Elena Ferrante et bien entendu, j’ai couru jusqu’au Furet du Nord pour me le procurer. Et puis, il est resté de longues semaines dans le tiroir de ma Pile A Lire (ou PAL pour les initiés) par peur principalement, parce qu’un livre de poche qui fait presque 950 pages, ça fait long si tu n’adhères pas à l’histoire et, c’est hyper lourd à trimballer au quotidien!

legangdesreves-leblogdekaren

Et puis, je me suis abonnée à la chaine Griffenoiretv de Gérard Collard, libraire hyper médiatisé qui n’a pas son pareil pour te faire acheter des quintaux de livres, et parmi ses courtes vidéos compte-rendu de lecture, il y avait une revue sur Le gang des rêves et je l’ai ressorti manu militari du tiroir. J’ai profité de quelques jours de congés début novembre pour commencer ma lecture en espérant le terminer avant de reprendre le chemin du travail. Je l’ai lu en deux jours.

New York ! En ces tumultueuses années 1920, pour des milliers d’Européens, la ville est synonyme de  » rêve américain « . C’est le cas pour Cetta Luminata, une Italienne qui, du haut de son jeune âge, compte bien se tailler une place au soleil avec Christmas, son fils. Dans une cité en plein essor où la radio débute à peine et le cinéma se met à parler, Christmas grandit entre gangs adverses, violence et pauvreté, avec ses rêves et sa gouaille comme planche de salut. L’espoir d’une nouvelle existence s’esquisse lorsqu’il rencontre la belle et riche Ruth. Et si, à ses côtés, Christmas trouvait la liberté, et dans ses bras, l’amour ?

Mon avis? Coup de coeur 2017! Je sais bien que l’année n’est pas encore terminée et que je peux encore faire de chouettes rencontres littéraires mais ce roman est une pépite. J’ai été embarqué dans une fresque du New-York des années 20 où se mêle pauvreté et richesse, amour et violence, espoir et trahison, mafia et prostitution. Des personnages forts et attachants qui se débattent tous les jours pour améliorer leur destinée. Une plume brillante pour décrire avec vérité le quotidien de Cetta, Christmas, Sal et tous les autres personnages aussi hauts en couleurs les uns que les autres. Un quotidien tantôt cru, violent et poignant, tantôt émouvant et plein de sagesse. Un véritable tourbillon d’émotions.

Je ne serais pas étonnée d’en voir rapidement une adaptation cinématographique et évidement avec Martin Scorsese aux commandes.

Si tu ne dois lire qu’un seul roman cette année, c’est celui-ci!

2 commentaires sur “Lecture – Le gang des rêves de Luca Di Fulvio.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s