Blabla

Blabla – Mes favoris de novembre.

Je déteste novembre, c’est pour moi, le pire mois de l’année. On ne sait pas trop quoi en faire de ce mois-là. Trop tristoune, trop froid, la fin de l’automne qui n’en finit plus mais sans la promesse des fêtes de fin d’année, ni l’énergie de la nouvelle année. Et cette année, comme il y a quatre ans, encore une fois la perte d’un être cher à notre famille. On se raccroche à ce que l’on peut pour faire passer ce mois si sombre avec un peu, beaucoup de légèreté…

MA SERIE DU MOIS.

good-fight-leblogdekaren

J’ai découvert deux séries ce mois-ci. Je vais passer très vite sur la première parce que si tu es ici, c’est que tu es un minimum connecté(e) et tu n’as pas pu passer à coté de Stranger Things, série Netflix qui cartonne et qui compte deux saisons (englouties chez nous en moins de quinze jours).

Non, mon petit coup de coeur à moi, c’est The Good Fight. Il y a des séries qui te laisse le coeur serré quand le clap de fin résonne et c’était un peu le cas avec The Good Wife qui racontait la vie d’une femme avocat et épouse trahie d’un homme politique. Bien sure la perte de Julianna Margulies reste tragique mais retrouver les codes de la série dans une « suite » centrée sur le personnage de Diane Lockhart est très prometteuse. J’ai toujours très peur des suites de ce genre de séries, comme le tristement célèbre retour de Twin Peaks qui a été le méga flop de l’année me concernant. La série reste dans le même ton, et l’ouverture de cette nouvelle saison sur le visage consterné de Diane assistant, par le biais de la télévision, au serment de Trump donne le ton de cette nouvelle série à qui je souhaite autant de succès que pour sa grande soeur. J’ai déjà terminé la première saison mais pour celles, qui comme moi aime les séries aux multiples saisons, la seconde est en production.

LE COMPTE INSTAGRAM DU MOIS.

Mima_toutouta

Ce mois-ci, comme tu l’auras compris, j’ai eu besoin de m’évader du quotidien, de légèreté et j’ai découvert grâce à Stéphanie du blog Miss Glamazone, un compte Instagram que j’adore.  Mima_toutouta est une jeune maman qui a débarqué à New-York avec sa fille Rita et son mari. Elle partage son quotidien sans chichi, ni tralala, loin du genre « regardez-moi, je vis à NYC », on a pu visiter avec elle, des dizaines d’appartements à louer dans Big Apple et comprendre un peu mieux la vie d’expatrié. Un compte Instagram qui fédère un peu plus de 3000 abonné(e)s et chose assez exceptionnelle, elle prend le temps de répondre à TOUS les commentaires et messages privés, ne serait qu’un bisou, un clin d’oeil qui fait que l’on ne se sent pas noyé dans la masse. Même si elle m’a conforté dans ma « non envie » de visiter New-York, non pas à cause de ses Instastories mais justement parce qu’elle partage son quotidien et que ma principale hantise dans cette mégalopole est bien entendu le bruit (oui, je suis un brin bizarre mais je peux renoncer à New-York juste pour cette raison), elle est pleine de bienveillance, partage des recettes culinaires simples et goutues. Bref, c’est mon rayon de soleil depuis plusieurs semaines.

Dans un autre style si tu aimes Noel, les DIY et te marrer, je te conseilles le compte LeBlogDeLaura du même nom que son blog. Elle est bavarde, souriante et te souhaite chaque jour, une belle journée. Et là encore, malgré le nombre grossissant d’abonné(e)s, elle continue de prendre le temps de répondre à tous les messages privés qu’elle reçoit et ça, tu l’auras compris, c’est primordial pour moi.

LE SHOPPING MODE DU MOIS.

Je ne me souviens plus où j’ai parlé de ça, sur Instagram ou sur Snapchat (c’est plus probable) mais j’étais à la recherche de pantalon en velours. Je déteste cette matière sauf en novembre et décembre (va savoir pourquoi…) mais voilà, je ne rentrais plus dans les deux en ma possession (de ce coté, ça c’est arrangé mais je t’en reparle un peu plus bas, il va y avoir du glamour, prépare toi!). Tu n’imagines pas la galère pour trouver des pantalons autres que des jeans à la bonne longueur de jambes cette saison, à croire que toutes les enseignes se sont passées le mot pour nous coller du 7/8 à toutes les sauces. Je ne critique pas, j’aime beaucoup cette coupe mais de temps en temps j’aime avoir chaud aux chevilles autrement qu’en denim. J’ai fait toutes les boutiques et je finissais par perdre espoir quand j’ai cliqué sur le site de Monoprix et que j’ai couru ventre à terre un dimanche matin dans la banlieue lilloise pour me procurer mes précieux.

Monoprix

Je trouve que le mannequin ne lui rend pas justice. Le pantalon est en velours, stretch et slim, c’est un peu la perfection du pantalon, tu vois? Et il a de longues jambes, pour information sache que je mesure 1,72 et il tombe parfaitement. Il est taille haute et à mon âge, j’y suis revenue parce que je trouve ça hyper confortable et que ça reste selon moi le plus important (et puis entre nous, rien de pire, que le minuscule bourrelet sur le haut des hanches qui rebondit au dessus de la ceinture d’un taille basse -p). Et les deux cerises sur le gâteau? Je rentre dans le 38 (merci le stretch) et il est au prix de 35,99€. Je l’ai pris dans la couleur de la photo et devant ma joie, mon fils est revenu le lendemain avec le même en noir, juste pour le plaisir de me faire un « petit cadeau ».

FOOD DU MOIS.

Sujet qui fâche, bonjour! Je fais du 38 et oscille donc entre 57 et 60 kilos depuis vingt ans. Vingt longues et belles années où mon corps et moi, on s’est toujours assez bien entendu. Bon, il y a bien eu quelques petits kilos (trois) qui se sont invités au fil du temps lorsque j’étais mariée (la vie de couple tout ça, tout ça…) mais ils avaient plié bagage en même temps que j’emportais mes cartons pour une nouvelle vie. Heureuse et insouciante que j’étais! Et puis, la vie de couple est revenue et les kilos avec. C’est assez dingue ce concept non? En fait, rien de bizarre, je me nourris assez mal quand je suis célibataire et j’aime passer derrière les fourneaux pour contenter l’estomac de l’homme que j’aime (et le mien trinque avec, tu penses!). Mon fils n’étant pas un gourmet mais plutôt un sportif qui fait attention à tout ce que j’essaye de lui fourrer dans le bec. Bref! J’ai donc atteint le poids de 67 kilos. Je suis montée sur la balance, redescendue de la balance, remontée sur la balance, ainsi de suite, tu vois un peu le manège et au bout d’un moment, j’ai pleuré.

Et puis quelques petits soucis de santé (plus chiant que mortel) ont fini par avoir raison de ma démotivation. Faut dire que mon organisme a eu un brusque et violent rejet du gras (en tout genre, tu penses si j’ai essayé de le tromper!) et qu’il a bien fallut que je me résigne à manger mieux (et moins). Le déclencheur a donc été cette « crise de gras » qui m’a fait perdre deux kilos en deux jours, et moi il ne m’en fallait pas plus pour me surmotiver à continuer dans cette voie! J’ai donc banni (par obligation, oui ça va, je sais que tu as compris!) tout ce qui est junk food, crème, mayonnaise et sauce en tout genre, j’ai réduis drastiquement le sucre et j’ai essayé d’intégrer des fibres dans mon alimentation. Et pour les fibres, quand tu ne manges des légumes qu’en soupe, ça devient vite monotone au niveau de tes repas!

melange-cereales-nosmelangesgourmands

J’ai trainé dans les rayons de mon épicerie de quartier (un Carrefour city market mais ça fait moins joli que « épicerie de quartier » pas vrai?) et j’ai trouvé une petite merveille, enfin deux petites merveilles…

tipiak

 

C’est pas mauvais du tout, correctement assaisonné c’est même bon à ma plus grande surprise. Et à l’heure où j’écris cet article, la balance affiche 61 kilos et franchement il n’y a rien de plus motivant!

Et toi, ton mois de novembre?

2 commentaires sur “Blabla – Mes favoris de novembre.

  1. Alors moi mon mois de novembre :
    – J’ai adoré la série CAPTIVE
    – J’achète tous mes pantalons au Monoprix (je mesure 1m76) et j’ai craqué pour le velours noir.
    – j’ai moi aussi des PB de poids, et j’ai découvert l’extracteur de jus, je me fais de super cocktails qui me calent bien l’estomac et m’apportent tout plein de bonnes vitamines que j’accompagne de féculents ou légumineuses et bingo, en deux mois j’ai perdu 8 kg. A noter que j’ai encore 15kg à perdre. Et forte de cette belle évolution de ma silhouette, j’ai décidé de m’occuper des mes énormes boops et je vais maigrir aussi de coté et passer du G au D.
    – coté lecture, je te conseille le miracle Spinoza de Frédéric Lenoir, un livre super accessible sur la philosophie.

    Voilà voilà, bon mois de décembre à toi.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s