Lecture

Lecture – Aux petits mots les grands remèdes de Michael Uras.

Ce livre, je l’ai reçu dans une des listes de cadeaux que j’avais faite au Père-Noel, cette année. Etant une (grande serait un bien grand mot) lectrice dans l’âme et n’ayant pas une librairie en libre service, j’avais décidé que cette année les cadeaux de Noel m’accompagneraient donc une bonne partie de 2018. Bref! Ce roman m’avait fait de l’oeil rien qu’en lisant le titre et la quatrième de couverture avait fini de me convaincre…

Aux-petits-mots-les-grands-remedes_leblogdekaren

Alex, notre héros passionné par les livres, a choisi d’exercer le métier peu commun de bibliothérapeute. Sa mission : soigner les maux de ses patients en leur prescrivant des lectures. Yann, l’adolescent fragile qui s’est fermé au monde ; le cynique Robert, étouffé par son travail et qui ne sait plus comment parler à sa femme ; Anthony, la star de football refusant de s’avouer certaines de ses passions… Tous consultent Alex. Mais qui donnera des conseils au bibliothérapeute lui-même ?
La clé du bonheur se trouve-t-elle vraiment entre les lignes de ses livres chéris ?
En convoquant les auteurs qui ont compté, Michaël Uras propose, sous une plume vive et légère, une histoire revigorante et inspirante, pleine d’humour et d’esprit, qui rend hommage aux mots, ceux des autres, ou ceux que chante notre petite musique intérieure.

 

Je suis une amoureuse des livres, celui-ci était donc fait pour moi. Une pépite pleine de références littéraires que l’on note dans un petit carnet pour « plus tard ». J’ai aimé suivre Alex, le bibliothérapeuthe (quel joli métier non?) qui sauve ses patients grâce aux mots des autres. Sa manière d’occulter ses propres problèmes, sa solitude et l’échec de sa vie amoureuse pour mieux observer la détresse de ces gens à la vie, un peu cassée est assez touchante. Alex ne se livre pas beaucoup, on aimerait faire connaissance un peu plus avec lui. D’ailleurs c’est en écrivant ce billet que je me rend compte que pour la première fois de ma vie, je n’ai pas imaginé physiquement le personnage principal d’un roman. Il manquait certainement de détail pour que mon imaginaire puisse le faire, mais comme pour un vrai thérapeuthe, ce n’est pas forcément lui qui compte mais les autres, finalement.

Le petit plus? La roximité de l’auteur sur les réseaux sociaux. J’ai l’habitude de patager mes lectures sur Instagram et j’ai eu la jolie surprise, un soir, d’y découvrir un « merci » sous la publication… J’ai trouvé ça super mignon!

2 commentaires sur “Lecture – Aux petits mots les grands remèdes de Michael Uras.

  1. Hop ajouté à la liste Kindle (11€ pr un format kindle je trouve ça super cher par contre!!)
    Sinon plus rien ne compte, je commence L’Enfant Perdue…un dernier tome dont j’attends beaucoup!
    Bise

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai ha^te de m’y mettre mais j’avais lu les premiers tomes à la fin de l’été et du coup, j’ai envie d’attendre la même douceur (dans le nord, on se caille comme il faut!) pour me replonger dans l’atmosphère… Et puis, je repousse parce que je suis triste de savoir que c’est le dernier volet de la saga :/

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s