Cinéma

Cinéma – Pentagon Papers de Steven Spielberg.

Des semaines et des semaines que tous les vendredis soirs, je regarde mon Pacsé affalé sur le canapé et que je lui dis : Ce week-end, on va au cinéma! Et bien entendu, ça fait des mois que je n’ai pas mis les pieds dans une salle obscure. Bref!

Début février, on ne s’en est pas laissé compter avec le Ludo! Après un week-end passé à poncer et à peindre (oui, encore!), on s’est changé précipitamment (j’hésite à te faire un OOTD travaux, non parce que j’ai un dégaine de folie ces jours-là!) et on est allé à la prochaine séance, un peu le nez au vent. En arrivant devant le complexe, on a levé nos têtes vers les affiches et il nous a fallut à peu près 13 secondes pour décider du film que l’on irait voir. Trois noms: Spielberg, Tom Hanks et Meryl Streep on suffit à nous convaincre sans même savoir de quel sujet traitait ce long métrage. Le terme « acteur bankable » prend alors tout son sens non?

Pentagon Papers

Première femme directrice de la publication d’un grand journal américain, le Washington Post, Katharine Graham s’associe à son rédacteur en chef Ben Bradlee pour dévoiler un scandale d’État monumental et combler son retard par rapport au New York Times qui mène ses propres investigations. Ces révélations concernent les manœuvres de quatre présidents américains, sur une trentaine d’années, destinées à étouffer des affaires très sensibles… Au péril de leur carrière et de leur liberté, Katharine et Ben vont devoir surmonter tout ce qui les sépare pour révéler au grand jour des secrets longtemps enfouis…

Je ne peux pas être déçue avec Tom Hanks, ni avec  Meryl Streep qui jouent admirablement bien tous les deux. Le scénario est bien ficelé et l’image du film est exceptionnelle. Un gros coup de coeur pour les décors, forcément en étant de la génération 70 ça ne pouvait que me parler. Alors pour tout ça, on pardonnera un peu la lenteur du truc, le manque d’approfondissement et des dialogues juste biens. Si j’étais professeur, j’écrirais « Doit s’appliquer davantage, je sais que Mr Spielberg peut mieux faire ». XD

Pour la petite info du jour (tu es peut-être comme moi, passé à coté), en rentrant j’ai voulu en savoir un peu plus sur le Washington Post et j’ai ainsi découvert que le nouveau propriétaire du canard n’est autre que Jeff BEZOZ que tout le monde connait comme Monsieur AMAZON. Oui, madame!

4 commentaires sur “Cinéma – Pentagon Papers de Steven Spielberg.

  1. Étant fan de Steven Spielberg, je devais impérativement voir ce film. Je n’ai pas été déçue. De plus, l’intrigue s’inspire de faits réels, et c’est ce qui m’a plu !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s