Lecture

Lecture – Un clafoutis aux tomates cerises de Véronique De Bure.

J’ai toujours aimé les titres « bizarres » qui ont toujours été des lectures délicieuses. Mon attrait pour ce genre de romans a débuté avec Le club des éplucheurs de patates de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows qui reste à ce jour, un magnifique moment de lecture. Alors forcément Un clafoutis aux tomates cerises a très vite rejoint ma wish list et je l’ai reçu à Noel.

un-clafoutis-aux-tomates-cerises

Au soir de sa vie, Jeanne, quatre-vingt-dix ans, décide d’écrire son journal intime. Sur une année, du premier jour du printemps au dernier jour de l’hiver, d’événements minuscules en réflexions désopilantes, elle consigne ses humeurs, ses souvenirs, sa petite vie de Parisienne exilée depuis plus de soixante ans dans l’Allier, dans sa maison posée au milieu des prés, des bois et des vaches. La liberté de vie et de ton est l’un des privilèges du très grand âge, aussi Jeanne fait-elle ce qu’elle veut et ce qu’elle peut : regarder pousser ses fleurs, boire du vin blanc avec ses amies, s’amuser des mésaventures de Fernand et Marcelle, le couple haut en couleurs de la ferme d’à côté, accueillir pas trop souvent ses petits-enfants, remplir son congélateur de petits choux au fromage, déplier un transat pour se perdre dans les étoiles en espérant les voir toujours à la saison prochaine… Un clafoutis aux tomates cerises, le plus joli roman sur le grand âge qui soit, traite sans fard du temps qui passe et dresse le portrait d’une femme qui nous donne envie de vieillir.

J’ai passé un excellent moment pendant cette lecture. Jeanne, cette mamie nonagénaire est tellement attachante que l’on aimerait la rencontrer! Véronique De Bure a, sous sa plume, réussit à faire vivre son héroïne à travers ses mots. Sous forme de journal intime, Jeanne nous raconte son présent à la campagne, son présent de veuve éloignée de ses enfants et qui voit son cercle social s’amoindrir au fur et à mesure du temps qui passe. Son présent de femme seule pas toujours évident mais avec tellement de bienveillance, accompagné des souvenirs de son passé mais jamais d’un futur qu’elle ne s’autorise plus à prévoir. C’est doux et chaud, on a envie de s’asseoir dans le jardin de Jeanne et de l’écouter nous raconter encore de jolies histoires.

2 commentaires sur “Lecture – Un clafoutis aux tomates cerises de Véronique De Bure.

  1. Bien évidemment il m’attend sur ma table de chevet. ..entre temps je commence une la saga des Neshov « la terre des mensonges » de Anne B Ragde dont j’ai entendu bcp de bien!😘

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s