Lecture

Lecture – Origine de Dan Brown.

J’aime autant donner mon avis sur mes lectures qu’expliquer pourquoi ou comment, je me suis procurée l’exemplaire en question . Pour Dan Brown, c’est assez simple, je suis fan! Depuis le Da Vinci Code, j’ai lu tout Dan Brown (ne nous emballons pas, il n’a pas 100 titres à son actif, c’est pas Zola non plus hein!), oh je sais bien ce que les intellectuels pensent de ce genre d’auteur, qu’ils jettent dans le même panier que Levy et Musso même si c’est un tout autre genre littéraire. Pour ces pseudos intellos, Dan Brown est à la limite de l’usurpateur, jouant de tous les codes pour une lecture divertissante et un peu trop tirée par les cheveux, bon pour le commun des mortels tout au plus.

origine_dan_brown

La quatrième de couverture:
Robert Langdon, le célèbre professeur en symbologie, arrive au musée Guggenheim de Bilbao  pour assister à la conférence d’un de ses anciens élèves, Edmond Kirsch, un éminent futurologue spécialiste des nouvelles technologies.  La cérémonie s’annonce historique car  Kirsch s’apprête à livrer  les résultats de ses recherches qui apportent  une réponse aux questions fondamentales sur l’origine et le futur  de l’humanité. Mais  la soirée va brusquement virer au cauchemar. Les révélations de Kirsch risquent d’être perdues à jamais.  Contraint de quitter précipitamment Bilbao, Langdon s’envole pour Barcelone en compagnie d’Ambra Vidal, la directrice du musée. Ensemble, ils vont se lancer en quête d’un étrange mot de passe qui permettrade dévoiler au monde la découverte de Kirsch.   Mêlant avec bonheur codes, histoire, science, religion et art, Dan Brown nous offre avec Origine son roman le plus ambitieux et le plus étonnant.

Comme je suis les activités de l’auteur sur différents réseaux sociaux, j’ai su dès l’été dernier qu’un nouveau Dan Brown allait paraitre et je l’attendais avec tellement d’impatience, que je l’ai précommandé sur Amazon pour qu’il me soit envoyé dès sa parution en octobre dernier. C’est un peu bête puisque je ne me suis pas jetée dessus de suite mais la satisfaction de le savoir près de moi était suffisante. Oui, je ne suis pas tout à fait nette dans ma tête mais passons. Il fallait que je l’ai de suite, pour pouvoir le lire quand j’en aurais envie à n’importe quel moment, qu’il soit minuit ou un dimanche pluvieux. Une lecture qui allait me faire du bien, en me replongeant dans l’univers du Pr Langdon (et je mets quiconque au défi de ne pas y prêter les traits de Tom Hanks durant sa lecture!) avec délectation.

Et puis, tout a foiré. La déception. La quatrième de couverture était prometteuse, on s’attend à la révélation d’un truc hallucinant et finalement ça retombe comme un mauvais soufflé. Et même si comme à chaque roman de l’auteur, on est happé très vite dans l’intrigue, cette fois au bout de quelques chapitres, on s’ennuie et ça, c’est une première chez Dan Brown. On lui en veut un peu de ne pas assez utiliser le Pr Langdon et ses connaissances en symbiologie, on a la désagréable sensation que Langdon fait de la figuration dans son propre roman!

2 commentaires sur “Lecture – Origine de Dan Brown.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s