Cinéma

Cinéma – La Ch’tite famille de Dany Boon.

Tu dois le savoir, vu qu’il fait la promo devant tout ce qui ressemble de près ou de loin à une émission télévisuelle mais Dany Boon vient de réaliser un nouveau long métrage. Et comme il a un super service de communication, comme pour tous ses films, celui-ci est sorti dans la région des Hauts de France, une semaine avant sa sortie nationale. De quoi, nous rendre fiers et nous, comme des babaches (oui, j’ai décidé d’insérer un peu de patois dans ce billet!), on court.

Je te mets rapidement le résumé et on passe à mon avis. Ah, et pendant que j’y suis, comme je me suis un peu emportée sur Twitter à ce sujet, il ne s’agit QUE de mon avis qui est donc (par définition, mais apparement c’est pas clair pour tout le monde) personnel.

lachtitefamille

Valentin D. et Constance Brandt, un couple d’architectes designers en vogue préparent le vernissage de leur rétrospective au Palais de Tokyo. Mais ce que personne ne sait, c’est que pour s’intégrer au monde du design et du luxe parisien, Valentin a menti sur ses origines prolétaires et ch’tis. Alors, quand sa mère, son frère et sa belle-sœur débarquent par surprise au Palais de Tokyo, le jour du vernissage, la rencontre des deux mondes est fracassante. D’autant plus que Valentin, suite à un accident, va perdre la mémoire et se retrouver 20 ans en arrière, plus ch’ti que jamais !

Soyons clairs, je vis et suis issue d’une famille de Ch’tis, prolétaires également puisque mon grand-père descendait à la mine alors pour le cliché, je pense que je suis au top!

Alors oui, j’ai passé un bon moment durant le visionnage, j’ai même ri mais en sortant, j’étais quand même sacrément mal à l’aise. D’abord car en dehors de notre région, je ne vois pas bien qui pourrait être intéressé par ce genre d’histoire… Non, parce qu’on est d’accord que si je suis allée le voir, c’est parce que je savais que j’allais entendre le patois de ma grand-mère. J’y allais donc pour faire une overdose de madeleines, un point c’est tout. Ce patois cher à mon coeur, ce patois que ma grand-mère avait chevillé à la langue mais qui nous interdisait à « nous aut' » ses petites-filles de le parler « parce quand même c’est pô élégant le ch’timi m’biloute ».

Monsieur Boon, je comprends tout à fait que pour des raisons scénaristiques et peut-être humoristiques, il vous faut présenter le Nord comme une région sinistrée mais je dois vous avouer que j’en ai un peu ras-le-bol de ces clichés dont vous vous êtes fait l’ambassadeur.

Non, il ne pleut pas plus à Lille ou Valenciennes qu’à Paris, par exemple.

Non, toute la population des Hauts de France ne vit pas dans des mobils homes ou des « cahutes » en bois.

Non, nous ne sommes pas tous sans emploi.

Non, nous n’interdisons pas à nos enfants de parler un français correct, bien au contraire.

Et puis, mon dieu, encore une fois sous couvert de l’effet comique mais l’accent de Line Renaud est juste invraisemblable. Je me demande même si elle l’a vraiment parlé un jour… Les anciens, puisque il faut quand même insister sur le fait que déjà la génération de mon père, ne le parle pratiquement plus, quelques mots tout au plus et le fameux accent du « a », bref les anciens ne mettent pas des « ch » partout… Pendant tout le film, comme pour Bienvenu chez les Ch’tis d’ailleurs, on a l’impression qu’elle a une patate chaude dans « s’gamelle »!

Quand à Pierre Richard, laisser moi rire! Note que j’adore cet acteur depuis que je suis gamine et qu’ici (à Valenciennes), c’est un peu la fierté du « pays » puisqu’il est originaire de la ville mais comme me l’a fait remarquer mon père, ça m »étonnero » qu’il est souvent parlé le ch’ti not’ Pierre. Il est le « tio »-fils d’un grand industriel du coin (qui a finit par voir son usine absorbée par Usinor, pour ceux qui connaissent) et qu’il a finit sa scolarité à l’institution Notre-Dame (établissement privé) donc bon… Alors évidement il est acteur et peut normalement tout jouer, mais l’accent… Non, il l’a pas dans l’coeur not’ Pierre!

Bref, si tu n’es pas « d’min coin », au mieux tu vas peut-être sourire aux clichés (et un peu plus te moquer de notre région mais ça, on commence à s’y faire), au pire tu vas un peu te faire chier.

8 commentaires sur “Cinéma – La Ch’tite famille de Dany Boon.

  1. Hello ! Tiens, comme mes hommes sont allés voir ensemble un film qui ne m’intéressait pas et qui n’intéressait pas ma fille, on est allés à deux voir la ch’tite famille… Moi aussi j’ai rigolé (même sans doute plus que pour Bienvenue chez les ch’tis) mais pour le reste, c’est une comédie, donc forcément pleine de clichés 🙂 entre les parisiens prout-prout et les ch’tis sales, incultes ou pires, on était servis… mais je le prends au premier degré… Pour Line Renaud, c’est vrai que je me dis aussi – depuis Bienvenue chez les ch’tis – qu’elle n’a jamais dû parler réellement patois ou alors elle s’est tellement « acclimatée » à Paris qu’elle l’a oubliée et ça sonne, malheureusement pour elle, totalement faux ! Cela dit, elle m’a parue beaucoup moins antipathique que dans les ch’tis… quant aux clichés sur la « pauvreté », saleté, etc… on est en plein dedans : j’ai vécu dans les corons, mon père était mineur, alors tu vois, je suis encore « plus » dedans que toi (et je suis en plus « polack ») mais bon, ça m’a fait rire dans l’excès de la représentation…
    Je ne savais pas que Pierre Richard était originaire de Valenciennes, je me demandais justement ce qu’il était venu faire dans le film : j’étais surprise, ça faisait tellement longtemps qu’on ne l’avait pas vu à l’écran (enfin, depuis notre enfance, et là, paf, un autre film avec Sophie Marceau), quand j’ai lu qu’il avait dépassé les 80 ans, je me suis pris une claque !
    Sinon,j’ai vu passer un truc sur FB, un youtubeur du nord dont j’ai oublié le nom (c’était relayé sur une page que je suis, me souviens plus non plus qui) et qui le montrait en train de faire un micro-trottoir à Paris sur les ch’tis et paf, bonjour les clichés que les gens pouvaient avoir, mais j’ai eu la sensation que c’était volontairement exagéré, les parisiens (!!) pensent qu’il fait toujours pluie et froid dans le Nord (euh, c’est qui qui est bloqué par 15 cm de neige quand nous, on n’a rien?), qu’on est tous alcoolo, consanguins, pédophiles et j’en passe, mais que « quand même » on est sympa (je dis « on », nous, les ch’ti, comme si on faisait partie d’une espèce à part… je trouve ça franchement dingue qu’on en soit encore à avoir des clichés sur les habitants des régions, entre les parisiens, les bretons, les ch’tis, bon sang de bonsoir, les clichés !! C’est même pas insultant, c’est carrément bête, je n’arrive pas à comprendre qu’on en soit encore à penser des choses pareilles à l’heure où on bouge beaucoup, on se mélange, etc… bref… j’aurai de quoi en dire… il y a qq années, dans les « corons » où j’ai grandi, on me donnait du « sale polack »… Bref, je m’éloigne du sujet ! et je suis (comme d’hab’) très bavarde 🙂
    Bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis contente de voir qu’on a le même ressenti concernant Line Renaud et son accent, je l’ai trouvé également meilleure dans ce film que sur Bienvenu chez les ch’tis…
      Les clichés ont malheureusement la vie dure mais je continue de ne pas comprendre pourquoi la misère sociale fait sourire :/
      Pour le coté Pologne, ma nièce de 5 ans en fait les frais alors que finalement elle n’a pas du tout d’origine polonaise si ce n’est son grand pere paternel qui est allé s’installer là-bas, du coup elle apprend aussi le polonais au travers de chanson enfantine essentiellement et à l’école, elle essuie quelques moqueries malheureusement, les enfants sont cruels entre eux…

      J'aime

  2. Pas vu le film mais ma mère qui est placeuse à la salle de spectacle de Beauvais a côtoyé le bonhomme de près ! Et ce Mr Boon qui se dit toujours proche de ses racines et qui souhaite rester un mec simple est bien loin de tout ça !
    Mr a tout bonnement pris la grosse tête ! Il a exigé une bouteille de vin à 800€, tout bonnement introuvable dans notre contrée, le staff lui a trouvé une autre bouteille mais Mr l’a envoyé valser !
    Au moment du rappel du public, Mr était déjà installé dans sa voiture direction Paris !
    Bref, il n’a pas de considération pour le public grâce à qui il est là où il est…

    Aimé par 1 personne

  3. Hello! Comme Bienvenue chez les chtis n’a réussir qu’à me faire sourire (et pourtant je suis super bon public!) Hors de question que j’y aille… tellement plein de clichés beaufs! Franchement c’est plutôt passer pour des cons que de s’enorgueillir ! Les français(es) d’où qu’ils viennent ne sont pas si stupides quand même ! Populaire c’est top mais passer pour des idiots non!
    #gardetes10ballesdeplacedecine 😂😂😂😂
    😘😘

    Aimé par 1 personne

  4. Bonjour,
    C’est un des meilleurs films que j’ai vus le mois dernier ! Je me souviens de la première fois que j’ai vu « Trop Stylé » via cette application mobile https://itunes.apple.com/fr/app/playvod-films-en-streaming/id689997717?mt=8 repérée par hasard sur l’App Store. Alors, en regardant « La Ch’tite famille », j’ai eu un fou rire extrême, le même que celui que j’ai eu en visionnant le one-man-show de Dany Boon. En tout cas, ce film est une réelle source de détente.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s