Lecture

Lecture – Les soupers assassins du Régent de Michèle Barrière.

Quand j’aime un auteur, souvent la lubbie de lire tout ce qu’il a écrit me titille et c’est la cas avec Michèle Barrière mais uniquement pour ses romans culino-historiques, surement parce que je n’avais rien lu de tel jusqu’à présent et je trouve l’idée brillante.

Dans chaque tome de la saga, tu retrouves en fin de roman, une dizaine de recettes des plats que l’on servait suivant l’époque où se situe l’intrigue.

 

lessoupersassassinsduregent

 

A la mort de Louis XIV, le Régent, Philippe II d’Orléans, sous l’influence des Marivaux, Watteau ou Campra, organise régulièrement au Palais-Royal des soupers fins. La révolution culinaire française est en marche : mode des jardins, passion pour les fruits et légumes jusqu’alors décriés, arrivée de la pomme de terre, engouement pour les eaux parfumées, liqueurs, vins blancs et rosés pétillants.

Si, il y a eu des tomes, où j’ai parfois soupiré d’ennui, cet opus nous tient en haleine avec une intrigue bien ficelée, sans jamais de temps mort.

Un agréable saut sous la période du Régent avec en toile de fond la guerre contre l’Espagne, on retrouve des personnages comme Richelieu, Madame Palatine, Voltaire ou encore Marivaux.

J’ai aimé découvrir l’univers de la création du Champagne, les batailles entre négociants de vins et ces luttes de pouvoir aux fameux soupers qu’organisait le Régent.

Un très bon roman policier, qui nous fait voyager à travers les découvertes culinaires de nos ancêtres.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s