Lecture

Lecture – Mission Hygge de Caroline Lefranc.

Qui ne connait pas Caroline Lefranc par ici? Je ne crois pas que grand monde va lever la main mais pour celles qui vivent dans une grotte, Caroline Lefranc est la tenancière du blog Pensée by Caro que je suis depuis des années et dont je suis totalement fan.
On ne peut clairement pas la cantonner au rôle de blogueuse, puisqu’elle est aussi scénariste pour la télévision, mère d’une fratrie sympathique et un peu névrosée (et je crois que c’est pour ça que je l’aime tant). Bref, je m’imagine Caroline comme la copine parfaite!
Aussi quand elle a sorti son premier roman, je pense avoir été un des premières à me le procurer sans même lire la quatrième de couverture ou consulter de quelconques avis de lecteurs/lectrices.

mission-hygge-

 

Un roman feel-good sur l’art de vivre à la danoise

 » –; Ça n’est plus possible Chloé, plus personne ne te supporte ici. Tes collègues ont peur de toi et moi, j’ai peur pour toi. Depuis deux ans, tu n’es plus la même…
–; Je-ne-veux-pas-en-parler.
–; Je le sais que tu ne veux pas en parler, mais je suis ton chef. Et je ne peux plus te laisser comme ça, Chloé… Sache que j’ai pris une grande décision… « 

Quand Alexandre, le rédacteur en chef de Chloé, journaliste intrépide et habituée des territoires en guerre, lui annonce qu’elle part séance tenante à Gilleleje, petit village côtier du Danemark, la jeune femme s’étrangle d’indignation. S’exiler dans un village paumé au nom imprononçable pour étudier le hygge danois et le bonheur au coin du feu? Alors que rien ne lui file plus le bourdon que les gens heureux ? Ce qu’elle ignore, c’est que cette mission qu’elle prend comme une punition va changer sa vie pour toujours…

Comme tout le monde, je n’ai pas pu passer à coté du mode Hygge (que je n’arrive toujours pas à prononcer), de cette soit disant douceur de vivre au Danemark (douceur de vivre et froid polaire ne sont pas selon moi, l’équation idéale) mais pas comme tout le monde, je ne suis pas fan.

Peu importe, il s’agissait du premier roman de Caroline Lefranc et il aurait pu aussi bien parler d’extraterrestre rencontrant Clint Eastwood au find fond du texas que j’aurais acheté ce bouquin.

Première bonne surprise, dans la première partie du roman, on fait connaissance avec Chloé, une journaliste un brin rebelle et qui n’aime que râler sur tout le monde et sur n’importe quoi. Identification engagée.

Deuxième bonne surprise, sous l’excellente plume de l’auteur, à peine avais-je mis les pieds au Danemark en compagnie de Chloé que j’étais sur les sites de voyages à révasser sur une éventuelle escapade.

Alors en tout objectivité, ce roman n’apporte aucun intérêt à la littérature mais mon Dieu qu’il fait du bien. Un roman court, positif et qui fait du bien au moral, finalement on ne lui demande rien de plus.

Mon seul reproche? Il est un peu court, j’aurais aimé que certains passages soient un peu approfondis.

Mais si il y avait plein de Lars au Danemark? Ca caudrait peut-être le coup d’aller vérifier sur place, non? -p

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s