Lecture

Lecture – La vérité sur l’Affaire Harry Québert de Joel Dicker.

Je n’aime pas les phénomènes de mode, et pendant très longtemps j’ai détourné les yeux face aux parutions de Monsieur Dicker. Et puis, la curiosité est un vilain défaut et à force d’en entendre parler (en bien et en mal), j’ai eu envie de me faire ma propre opinion.

Tu le sais bien que l’on ai jamais mieux servi que par sois-même!

 

laveritesur

 

À New York, au printemps 2008, alors que l Amérique bruisse des prémices de l élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d écrire le nouveau roman qu il doit remettre à son éditeur d ici quelques mois. Le délai est près d expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d université, Harry Quebert, l un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison. Convaincu de l innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l enquête s enfonce et il fait l objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s est-il passé dans le New Hampshire à l été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ? Sous ses airs de thriller à l américaine, La Vérité sur l Affaire Harry Quebert est une réflexion sur l Amérique, sur les travers de la société moderne, sur la littérature, sur la justice et sur les médias.

Bravo! Ce thriller-policier reprend tous les codes littéraires américains du genre pour en faire un best-seller et bien entendu, ça fonctionne.

Je t’avoue être un peu tombée sur mon séant quand j’ai appris que ce roman à eu le Grand Prix de l’Académie Française, il me semble que l’on est quand même de Chateaubriand ou Saint Exupéry mais soit. Je suis également surprise que Bernard Pivot ait encensé ce roman.

Alors attend, j’ai passé un très bon moment de lecture et je l’ai dévoré comme j’avale un Marc Levy. Je suis juste intriguée que la crème littéraire soit dithyrambique à son sujet.

Pour une fois, après lecture, j’ai lu quelques avis sur différents blogs littéraire et j’ai noté que certains pensaient justement à une parodie de best-seller américain écrit par un français, une sorte de pied de nez. Si c’est la cas, c’est brillant.

N’ayant pour le moment, lu aucun autre roman de l’auteur, je ne peux me prononcer sur le sujet. J’ai acheté Le livre des Baltimore mais il attend sagement dans ma pile à lire.

Je ne suis pas prête à replonger dans ce genre de roman qui se lit vite mais qui m’ennuie beaucoup en même temps. Si l’intrigue est bel et bien en place, des personnages forts et une description suffisante de l’environnement pour que l’on vive le roman, mais les longueurs, les répétitions (et à ce rythme là, j’ai bien faillit écrire radotage) et les invraisemblances me freinent un peu à reprendre ce genre de lecture.

Je regarderais la mini série produite par Jean-Jacques Annaud avec Patrick Dempsey dans le rôle principal par curiosité, personnellement j’aurais préféré un format film que série mais pourquoi pas.

Et toi si tu as lu Joel Dicker, tu en penses quoi?

9 commentaires sur “Lecture – La vérité sur l’Affaire Harry Québert de Joel Dicker.

  1. J’ai beaucoup aimé ce livre. J’ai lu «  le livre des Baltimore », c’ est un peu le même principe de retour en arrière. J’ai également lu son dernier livre dont je ne me souviens plus du titre sur le meurtre d’une journaliste,toujours le même principe du retour en arrière mais ça m’a plu. J’ ai dans ma PAL un livre écrit avant l’affaire Harry Quetel, je vais voir ce que ça donne.

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai fini il y a quelques semaines Le livre des Baltimore qui est encore pire au nouveau répétition que celui-ci, je regarderais malgré tout la série pour voir ce qu’ils en ont fait, on verra bien 😉

      J'aime

  2. Je ne pense pas que son style soit parodique car on retrouve les mêmes codes dans son dernier roman la disparition de Stéphanie Mailer. Il rend épais ses personnages je trouve, c’est sûrement ce qui plait aussi !
    Pour ma part, je l’avais en 5 jours ( et quelques nuits blanches ) 😊

    Aimé par 1 personne

  3. Celui là, je l’avais bien aimé, le second ..moins et le dernier…. bouhhhhhh
    Peut être que ça vient de moi mais le style pour le dernier mon dieu!
    C’est long, long, long,..et plat…
    Bref j’ai un bon souvenir du 1er!
    Un Agatha et ça repart!
    Bisous

    Aimé par 1 personne

  4. Avec toutes les éloges que j’avais lues a propos du livre, je l’ai lu et je n’ai pas du tout aime, j’ai eu beaucoup de mal a le finir, et j’étais bien contente de le refermer. Je me suis dit « mais pourquoi tout cet engouement ? » « je dois avoir un gout très spécial en lecture parce que pour moi ça ne marche pas » …..en tout cas, non, je n’ai pas aime. NOJ

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s