Lecture

Lecture – 49 ans et demi de Edith Rébilion.

C’est quand tout nous échappe, quand la vie est dans une impasse, quand plus rien n’est à sauver qu’il faut avoir le courage de se sauver.
Victoire veut réinventer sa vie, échapper à son destin de femme blessée.
Mais elle est proche de ses 50 ans, avec toutes ses interrogations sur le temps qui passe, le temps qui lui reste, cette moitié de vie qu’il ne faut pas louper…
Sa petite Marie aussi sera de l’aventure, peut-être au prix de la déchirure des illusions de ces deux êtres trop fusionnels.
On est pris par cette histoire au rythme étonnant, écrite dans un style actuel et si proche de nous. Alors, on comprend que ces questions, ces réflexions, ces interrogations sont aussi les nôtres !
On a tous 49 ans et demi… !

Unknown

Cette histoire est d’une tristesse et d’une monotonie sans nom. Il n’y a aucune émotion, pas de ressentiments, rien. L’ennui. Je ne comprendrais jamais que l’on puisse traiter d’un sujet aussi grave (la violence conjugale et familiale) avec autant de légèreté et de vide.

C’est téléphoné, une chick lit pour tenter d’attirer les quinquagénaires à lire ce genre d’ouvrages, j’imagine.

L’héroïne a une vie de merde, un jour elle attrape sa fille, la met dans sa voiture et monte à Paris. A 50 ans, elle décroche le job parfait, trouve l’appartement parfait, avec la concierge parfaite et cerise sur le gâteau, devine? Le mec parfait, forcément.

Cousu de fil blanc!

4 commentaires sur “Lecture – 49 ans et demi de Edith Rébilion.

  1. Coucou
    Voilà typiquement le type de livre que je ne lis plus. Les trucs téléphonés comme ça, les chick lit souvent très mal écrits…. le dernier en date: j’ai retenté un Gilles Legardinier (je crois que le titre c’est J’arrête de mentir), c’était d’une débilité! De la psycho de bas étage, pitié!!!!!!
    Il y a des livres légers à lire bien mieux écrits et sympas que ces livres là! Même certain.e.s qui faisaient des bouquins pas mal j’en suis venue à ne plus les lire (ex: Agnès Martin-Lugand)
    Je suis souvent partagée entre « mieux vaut lire ça que rien du tout » (pour les gens qui ont du mal à lire) et « non pitié, ça vaut pas mieux qu’une notice d’appareil électroménager ».
    Franchement il y a tellement de livres qu’une seule vie ne suffit pas alors je ne veux pas perdre mon temps.
    Bises
    PS: ceci est un avis personnel, je comprends que tout le monde puisse ne pas le partager.

    J'aime

    1. Je suis du même avis, idem pour Agnes Martin Lugand, je suis lassée de lire toujours la même trame finalement.
      Je me fais souvent la réflexion de tous les livres existant et de notre courte vie, ça me fait drôle que tu en parle aussi du coup 😉

      J'aime

  2. « le job parfait, toute l’appartement parfait, avec la concierge parfaite et cerise sur le gâteau, devine? Le mec parfait, forcément. »
    La perfection ça n’existe pas…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s