Pologne·Voyage

Voyage – Torùn, Pologne.

Nouvelle étape polonaise et me voilà rendue à Torùn (en écrivant ces billets des semaines après être rentrée, c’est une torture j’ai juste envie d’y retourner illico voir les montagnes enneigées en dessous de Cracovie vers Zakopane, j’en rêve la nuit!).

Torùn était de base une ville étape entre Wroclaw et Gdansk, parce que pour quelqu’un qui n’aime pas conduire, j’ai été plutôt gâtée de ce coté là. J’avais réservé une nuit mais le soir même je m’offrais une nuit supplémentaire tant la première impression de la ville m’a séduite.

image1

Torun est une ville important du pays puisqu’elle compte 200 000 habitant mais draine un million de touristes chaque année. La ville a été construite vers 1250 pour l’Ordre des Chevaliers Teutoniques et est classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco. J’ai appris sur place qu’elle faisait partie des 7 merveilles de Pologne, la première place étant pour les mines de sel de Wieliczka dont je t’avais parlé lors de mon second séjour à Cracovie
Le long de la Vistule qui est le plus long fleuve de Pologne, cette ville m’a définitivement conquise (comme tout le pays, j’avoue).

image2

C’est évidement de l’autre coté du fleuve que l’on a la plus jolie vue sur Torùn.

Ce qui m’a fait m’arrêter ici, c’est bien évidement Copernic. Il est né dans cette ville en 1473 et c’est un atout touristique majeur dans le coin. Dans la rue qui porte son nom, au numéro 17 tu peux encore visiter sa maison qui est devenu un musée à sa gloire. Pour rappel pour les plus jeune, Copernic est chanoine et astronome, médecin et mathématicien aimant les longues études et les voyages, il est le premier à défendre la thèse que la terre tournait autour du soleil  ce qui lui valut pas al d’ennuis à l’époque!

image0

Le centre ville comme la plupart du pays est piéton et c’est tellement agréable de ne pas avoir de pollution sonore… Parce que sitôt sorti de ces endroits hors du temps, la civilisation reprend ses droits et plutôt très bruyamment, j’ai l’impression que les polonais sont incapable de vivre sans voiture. La circulation aux abords des grandes villes est infernale.

Tu me connais, je suis devenue une fille des champs alors dès qu’un bois s’offre à moi, je ne peux me refuser une petite balade et ce jour-là, je suis tombée nez à nez avec un daim. J’ai eu beau regarder autour de moi, pas la moindre trace d’une maman et quand il s’est levé, j’ai bien compris que le pauvre était à bout de force. Je suis restée là presque 3 heures à espérer le voir revenir même si avec le recul, je ne sais absolument pas ce que j’aurais fait!

image4

Quelques pistes…

  • Le plantéarium (attention fermeture à 16h)
  • La maison de Copernic
  • Un verre sur un transat le long de la Vistule
  • Le Rynek
  • La tour penchée de Krzywa Wieza
  • Le musée de pain d’épices où tu pourras manier la pâte.
  • Les ruines du Château des chevalier et la cour d’Artus.

 

Pour information, j’ai dormi à l’Hotel Kopernik, j’ai payé 45€ pour 2 nuits, l’emplacement est idéal proche du centre mais au calme, très propre et le personnel est adorable. Les douches sont communes mais il y a des toilettes dans chaque chambre. 

La découverte de la ville est épinglée en story permanente sur mon compte Instagram

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s