Lecture

Lecture – Les roses noires de Jane Thynne.

Voilà les articles sur la Pologne sont terminés, sans être nostalgique, je reste impatiente d’y retourner. On va donc pouvoir reprendre les billets lectures et c’est une catégorie que j’aime beaucoup puisqu’il me sert aussi de « carnet de lecture ». ET puis, j’espère aussi qu’il peut parfois vous être utile, à vous…

 

les roses noires

1933. Clara Vine, jeune et jolie actrice anglaise pleine d’ambition, décide de partir tenter sa chance à Berlin, sur les conseils d’un ami. Elle découvre alors les studios mythiques de l’Ufa et se retrouve rapidement coincée dans le cercle des femmes des hauts dirigeants nazis, dont la petite amie de Goering, Emmy Sonnemann, et l’impressionnante Magda Goebbels.
 Lorsque Leo Quinn, agent sous couverture travaillant pour le renseignement anglais, rencontre Clara, il voit en elle la recrue idéale. En effet, déterminée à agir contre ses nouvelles relations, Clara Vine n’hésite pas à jouer de ses dons d’actrice pour les espionner et recueillir leurs confidences intimes, incarnant son rôle à merveille en dépit du danger.
Mais lorsque Magda Goebbels lui révèle un lourd secret et lui confie une mission des plus délicates, toutes ses certitudes basculent. Tiraillée entre son devoir, son affection grandissante pour Leo et le service que Magda lui demande, Clara va se retrouver confrontée à un choix difficile…
Les Roses noires est le premier tome d’une série mettant en scène l’actrice et agent Clara Vine. Le deuxième volet, Jardin d’hiver, est prévu pour 2015.

 

J’ai acheté ce livre lors d’un vente de bibliothèque municipale dans ma région. En lisant la quatrième de couverture tout était parfait pour que je passe un bon moment.

Oui, mais non. J’ai déjà mis plus de la moitié du livre à rentrer dans l’histoire, c’est plat et il ne se passe pas grand chose et les personnages sont loin d’être aussi complexe que les originaux. Clara est froide et passive, une caricature de l’aristocratie anglais de l’époque.

Je ne comprends pas les critiques &élogieuses sur cette saga puisqu’il existe à ce jour, 4 tomes avec Clara en espionne à la solde des anglais.

LA seule chose positive que je retiendrais de ce roman est d’avoir appris que le mari de l’autrice était un certain Philip Kerr, très connu pour ses romans historiques pendant l’Allemagne nazie. A découvrir, en espérant qu’il sache m’emmener un peu plus loin que son épouse !

8 commentaires sur “Lecture – Les roses noires de Jane Thynne.

  1. Coucou! Philippe Kerr et sa fameuse trilogie berlinoise… pas lu mais un jour sûrement!
    Je lis le lilas ne refleurit…. j’aime bien mais(il y a toujours un mais) ça me fait écho à la saga de Desforges lu trop récemment… j’apprécie donc moyennement…
    Bises

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s