Lecture

Lecture – Changer l’eau des fleurs de Valérie Perrin.

On va prendre nos quartiers d’été et je ne publierais que très peu durant les congés. Comme d’habitude, car tu as mieux à faire que venir te planter devant un écran et moi que d’écrire ce qui pourra largement attendre la rentrée prochaine.

C’est assez fou, avec tout ce qui s’est passé en ce début d’année, on est déjà à plus de la moitié. Des bouleversements dans tous les sens… Bref, on refera le point en septembre mais je vais continuer à égrainer mes lectures ici pour ne pas trop être à la traîne.

 

changer-l-eau-des-fleurs

Violette Toussaint est garde-cimetière dans une petite ville de Bourgogne. Les gens de passage et les habitués viennent se réchauffer dans sa loge où rires et larmes se mélangent au café qu’elle leur offre. Son quotidien est rythmé par leurs confidences. Un jour, parce qu’un homme et une femme ont décidé de reposer ensemble dans son carré de terre, tout bascule. Des liens qui unissent vivants et morts sont exhumés, et certaines âmes que l’on croyait noires, se révèlent lumineuses.
Après l’émotion et le succès des Oubliés du dimanche, Valérie Perrin nous fait partager l’histoire intense d’une femme qui, malgré les épreuves, croit obstinément au bonheur. Avec ce talent si rare de rendre l’ordinaire exceptionnel, Valérie Perrin crée autour de cette fée du quotidien un monde plein de poésie et d’humanité.Un hymne au merveilleux des choses simples.

 

Je crois que je partage avec l’autrice, l’amour pour les anciens. J’avais déjà beaucoup aimé Les oubliés du dimanche même si je l’avais trouvé un peu court, pas assez abouti dans les personnages. Tu me connais maintenant, j’ai besoin de détails, de psychologie.

J’aurais pu être une gardienne de cimetière, j’aime y remettre de l’ordre quand j’y vais, nettoyer les tombes des fleurs abandonnés par ceux qui ne viennent qu’une fois l’an. Je plante même du lavandin quand il y a un bac de terre abandonné, cette plante résiste à l’hiver et renait chaque printemps, incroyable!

Bref, le roman! Elle prend son temps Valérie pour nous raconter Violette, elle alterne en passé et présent, on s’y perd un peu au début et puis très vite, on veut savoir ce qui la fait tenir debout cette femme abandonnée, par tout le monde. Je l’ai lu à des moments très sombres de ma propre histoire et j’ai eu le sentiment qu’elle me tenait la main parfois, j’ai même ralenti le rythme pour la garder encore un peu avec moi.

C’est une belle lecture de début d’année qui reste en mémoire et chez moi, c’est plutôt rare, j’oublie aussi vite que j’ai lu en règle général.

7 commentaires sur “Lecture – Changer l’eau des fleurs de Valérie Perrin.

  1. Bonjour Karen,
    Ce livre m’a profondément ému. Peut être parce que Violette est mystérieuse, on sent que la vie ne l’a pas épargné et puis l’écriture est belle. J’aimerais que Valérie Perrin écrive plus, il y a quelque chose qui m’émeut beaucoup dans ses romans.
    Bon week end ma belle
    Julie

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai beaucoup aimé ce livre. Je l’ai lu à une période difficile pour moi, aussi j’ai beaucoup pleuré en lisant l’histoire de Violette mais c’était libérateur.
    Ah mince, pour les quartiers d’été.

    Aimé par 1 personne

  3. Comme toi, j’ai adoré ce roman et le personnage de Violette. Beaucoup d’amour de tendresse et de chagrins dans ce livre, qui m’ont parlé.
    Du coup, je regarde les gardiennes de cimetière différemment.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s