Lecture

Lecture – La vie secrète des écrivains de Guillaume Musso.

Puisqu’il faut aussi parler de nos déceptions, nos vies de lectrices sont loin d’être de délicieuses petites routes de campagne…

La-Vie-secrete-des-ecrivains

“Tout le monde a trois vies : une vie privée,
une vie publique et une vie secrète…”
Gabriel García Márquez
En 1999, après avoir publié trois romans  devenus cultes, le célèbre écrivain Nathan  Fawles annonce qu’il arrête d’écrire et se retire  à Beaumont, une île sauvage et sublime au  large des côtes de la Méditerranée.
Automne 2018. Fawles n’a plus donné une  seule interview depuis vingt ans. Alors que ses  romans continuent de captiver les lecteurs,  Mathilde Monney, une jeune journaliste  suisse, débarque sur l’île, bien décidée à percer  son secret.
Le même jour, un corps de femme est  découvert sur une plage et l’île est bouclée par  les autorités. Commence alors entre Mathilde  et Nathan un dangereux face à face, où se  heurtent vérités occultées et mensonges  assumés, où se frôlent l’amour et la peur…
Une lecture inoubliable, un puzzle littéraire fascinant qui se révèle diabolique lorsque l’auteur y place sa dernière pièce.

Punaise les gars, je ne vais pas y arriver et tout ça, à cause de sa dernière daube publiée dont je ne parlerais même pas ci même si les 20€ que j’ai du débourser pour le lire, ressemble beaucoup plus à du bracage à main non armée!

Je crois que je suis repartie pour un petit moment sans Musso, en tout cas en format éditeur, on est d’accord que c’est beaucoup trop cher pour ce que c’est même si à cause de « La vie secrète des écrivains », je ne me suis pas méfiée pour un sou et j’ai foncé, tête baissée sur les têtes de gondoles pour arracher « La vie est un roman » qui est la pire blague littéraire que l’on puisse faire à un lecteur. Acheter du vide.

Celui-ci n’était pas trop mal mais très loin de « La jeune fille et la nuit » qui m’avait vraiment laissé sur le cul pour un Musso et je crois que la réflexion mériterait d’être poussée un peu plus loin. Il faut absolument que les maisons d’éditions cessent d’être trop gourmandes, un auteur n’est pas une vache à lait (vision de l’horreur) et leur imposer un rythme de publication d’un roman par an est tout simplement suicidaire pour leur talent!

De plus, il faut savoir qu’avec cet auteur en particulier, je lis aussi vite que je l’oublis et j’ai un mal de chien à ne pas mélanger toutes les histoires de ces romans… Déroutant!

3 commentaires sur “Lecture – La vie secrète des écrivains de Guillaume Musso.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s