Non classé

Lecture – En attendant le jour de Michael Connelly.

Et bien, on ne m’attendait sur aussi longtemps pas vrai? J’en suis la première surprise et aujourd’hui, je suis un peu surexcitée, car on va parler d’un nouvel auteur si, si!

Reléguée au quart de nuit du commissariat d’Hollywood, l’inspectrice Renée Ballard se lance dans des enquêtes qu’elle n’a pas le droit de mener à leur terme. Le règlement l’oblige en effet à les confier aux inspecteurs de jour dès la fin de son service. Mais, une nuit, elle tombe sur deux affaires qu’elle refuse d’abandonner: le tabassage d’un prostitué laissé pour mort dans un parking, et le meurtre d’une jeune femme lors d’une fusillade dans un night-club. En violation de toutes les règles et contre les désirs mêmes de son coéquipier, elle décide de travailler les deux dossiers de jour tout en honorant ses quarts de nuit. L’épuisement la gagne, ses démons la rattrapent et la hiérarchie s’acharne, mais Renée Ballard n’est pas du genre à se laisser marcher sur les pieds.

Alors si je me suis décidée à lire cet auteur que je croise souvent sur les rayons de mes libraires, c’est à cause d’Amazon Prime Vidéo et de la série Bosch, inspiré par la plume de l’écrivain (et même produite, le gars sait tout faire, rien de plus énervant!). J’ai adoré Harry Bosch, un peu mon sauveur durant le confinement, j’ai enchainé toutes les saisons et je me suis retrouvée tellement seule à la fin que j’ai eu un mal de chien à me trouver une autre « fixette », je te jure! Si bien uqe j’ai eu envie de lire toute la saga Bosch plus de 25 tomes, il me semble alors avant de me lancer et surtout parce que pendant le confinement, tu ne trouvais pas vraiment tout ce que tu voulais, je me suis acheté ce titre pour voir si je matchais bien avec l’écriture du génie.

Devine? Ca fonctionne. Sauf que « En attendant le jour » est sa nouvelle saga avec Renée Ballard aux commandes, j’adore cette nana et dans l’absolu, je vais donc devoir m’enquiller un nombre incalculable de pages de ce Connelly (que je confonds toujours avec Connolly, pardon).

Comme il paraitrait que je débarque et que tout le monde connait cet écrivain (désolée again, mais moi les policiers ça fait pas très longtemps hein), je ne vois pas quoi te dire de plus que ce que tu ne sais déjà.

La magie des mots qui te transporte instantanément dans les bas fonds de Los Angeles et tu vis l’enquête comme si cette chère Renée était ta coéquipière depuis 20 ans, voilà ce que ça donne d’avoir été bercée aux séries américaines…

4 commentaires sur “Lecture – En attendant le jour de Michael Connelly.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s